10 juillet 2018

Comment faire le bon choix d’évier

Par Olivia

L’évier constitue un élément essentiel dans une cuisine. En effet, il permet non seulement de faire la vaisselle, mais également de nettoyer des légumes par exemple. De nombreux modèles existent sur le marché.

Ils présentent tous des formes, des caractéristiques, des fonctionnalités, mais aussi un prix très différentes. En effet, un évier de base coûtera quelques centaines d’euros, mais ce montant peut facilement atteindre plusieurs milliers d’euros. Cette acquisition peut donc se révéler très onéreuse et il est important de faire le bon choix.

Les différents matériaux d’évier

Il y a actuellement quatre grands matériaux qui dominent le marché des éviers. Ils se trouvent dans toutes les boutiques et peuvent être installés par un plombier. Ces matériaux sont les suivants :

  • L’évier en inox : c’est le matériau le plus communément utilisé. Il possède des caractéristiques qui le rendent facile à installer, à entretenir et surtout très résistant à tous les types d’agressions à savoir la corrosion, les chocs, etc. En revanche, le design n’est pas le plus enthousiasmant.
  • L’évier en pierre : c’est la solution naturelle et naturellement résistante. La pierre est en plus un matériau très contemporain et esthétique. Elle peut être de différentes natures pour s’adapter à différents styles d’intérieur.
  • L’évier en grès : il est facile à entretenir, est très durable. En revanche un choc violent peut facilement les endommager.

Les matières de synthèse : elles peuvent en partie se composer de minéraux naturels. Leur conception est beaucoup plus libre ce qui autorise des formes et des couleurs très originales tout en ayant un matériau résistant qui résiste souvent à la chaleur.

Le type d’évier à choisir

Le type d’évier change grandement en fonction de son installation. Il y a trois façons d’installer un évier :

  • L’encastrement : on découpe le plan pour y placer l’évier.
  • L’intégration : l’évier et le plan de travail sont une pièce unique
  • La méthode du sous-évier : on pose une vasque sur le plan du travail