Quels sont les effets secondaires des huiles essentielles
28 mai 2021

Quels sont les effets secondaires des huiles essentielles ?

Par Olivia

Les huiles essentielles sont très souvent recommandées pour le traitement d’une variété de problèmes de santé. Bien que ces préparations concentrées présentent une origine naturelle et végétale, leur surdosage vous expose à de multiples effets secondaires.

Toutefois, les symptômes et le degré d’intoxication varient selon le mode d’exposition. Pour en savoir plus, voici tous les détails sur les avantages et les effets secondaires des huiles essentielles.

Les effets bénéfiques des huiles essentielles

Les huiles essentielles représentent une grande source de bien-être pour le corps et l’esprit. En effet, ces huiles possèdent autant de vertus thérapeutiques que de propriétés relaxantes. De manière générale, certaines huiles essentielles, utilisées avec un diffuseur ou non, agissent comme des antalgiques, des anti-inflammatoires et même des antiviraux. D’autres, en revanche, proposent des bienfaits antiseptiques, antiparasitaires.

En les inhalant, les huiles essentielles luttent contre la toux, la fièvre, le rhume ou encore l’angine. Pour les cas de troubles digestifs, il existe des huiles essentielles digestives ainsi que des variétés efficaces contre les gaz intestinaux et le mal d’estomac.

Les bienfaits des huiles essentielles comprennent aussi les propriétés assainissantes, désodorisantes, adoucissantes, toniques voire aphrodisiaques. Il y a autant d’effets bénéfiques qui font des huiles essentielles des produits indispensables pour une santé robuste.

Quelques effets secondaires des huiles essentielles

Des irritations légères de la peau

Utiliser des huiles essentielles en contact prolongé avec la peau peut y faire apparaître des irritations légères. Entre autres, il s’agit de sensations passagères de brûlures, des rougeurs bénignes, d’allergies et dans quelques rares cas l’apparition de taches brunes.

Afin d’éviter ces potentiels désagréments superficiels, les spécialistes recommandent d’utiliser un diffuseur d’huile essentielle. Cet appareil propose un mode de fonctionnement capable de répandre toutes les huiles essentielles de manière très distillée. Le dosage est contrôlé et les risques d’intoxication sont ainsi réduits de façon considérable.

Retenez que les effets secondaires cutanés des huiles essentielles s’observent surtout avec des huiles pures, brutes ou peu diluées. À titre d’exemples, vous avez les huiles essentielles aux zestes d’agrumes ainsi que les variantes à la bergamote, khella ou à l’angélique. Leurs principes s’activent lorsque vous les appliquez sur votre peau.

Ces huiles favorisent la production de mélanine surtout s’il y a moins de 12 heures avant d’exposer votre peau au soleil. Néanmoins, pour prévenir ces effets indésirables, lavez votre peau avec de l’eau et du savon et rincez abondamment.

Des troubles réversibles de la vision

Lorsque des huiles essentielles entrent en contact avec vos yeux, celles-ci peuvent parfois causer des troubles de la vision. Néanmoins, ça ne dure pas longtemps. Pour rappel, utilisez seulement les huiles essentielles de manière prolongée sous un avis médical. En outre, allumez votre diffuseur d’huile essentielle durant un court laps de temps. Sans quoi, l’appareil propage une dose assez importante d’huile essentielle dans l’air ambiant ce qui pourra irriter vos yeux.

En cas de contact d’une huile essentielle avec vos yeux, rincez-les abondamment et rapidement à l’eau claire. Par la suite, si le malaise persiste, contactez un spécialiste ou prenez rendez-vous chez le médecin.

Des troubles digestifs et respiratoires temporaires

Pendant l’utilisation d’une huile essentielle, il arrive que vous inhaliez une dose plus ou moins forte de solution. Quand un tel accident survient, vous pouvez développer des troubles digestifs ou constater des dysfonctionnements respiratoires, n’ayez crainte ce n’est que temporaire. Selon les experts, la toxicité varie avec la dose inhalée. Cependant, retenez que l’huile essentielle en surdose peut irriter les muqueuses de la bouche.

Ainsi, le respect des méthodes d’administration des huiles essentielles est indispensable. De façon globale, les bonnes pratiques stipulent de diluer le liquide pour la voie orale. En cas d’ingestion abusive, rincez votre bouche et prenez ensuite plusieurs gorgées d’eau à boire. Passé le délai des premières heures, ces potentiels symptômes auront disparu.