Comment devenir un fleuriste ?

Vous adorez les fleurs et les plantes n’ont aucun secret pour vous. Vous aimeriez faire de votre passion votre métier mais ne savez pas comment faire ? Voici la démarche à suivre pour devenir fleuriste.

Trouver une formation

La première chose à faire est de définir votre situation. Êtes-vous en sortie d’études ? Êtes-vous en reconversion professionnelle ? Selon les cas, il vous faudra choisir la solution la plus adaptée pour vous former au métier de fleuriste. En effet, ce métier demande des connaissances parfaite des fleurs, des plantes et de leurs spécificités. Il faut également se soucier de l’esthétique. Pour composer de beaux bouquets, il faudra vous tenir informés des tendances en matière de compositions florales. Ce n’est qu’une fois cette expérience acquise que vous pourrez devenir un bon fleuriste.

Vous pouvez également commencer par vous renseigner sur les formations. Il existe beaucoup d’organismes de formation ou d’écoles qui vous serviront à réaliser votre rêve et à devenir fleuriste. Il vous suffit de vous rendre chez un conseiller d’orientation, par exemple. Vous pourrez également trouver des informations sur internet. La plupart des écoles se situent dans les grandes villes. Par exemple, vous pourrez facilement trouver une formation fleuriste à Montpellier. Souvent, les formations sont dispensées par des centres de formation de type lycée professionnel qui enseignent les techniques pour former aux métiers de l’horticulture.

La création d’entreprise

Une fois votre diplôme en poche, ou votre formation validée, il faudra vous poser les bonnes questions avant de commencer à travailler. Vous avez plusieurs solutions pour devenir fleuriste. La première est la création d’entreprise. Si vous êtes à l’aise avec les démarches administratives, et n’avez pas peur de vous lancer, cette solution est pour vous. Renseignez vous bien sur la création d’entreprise et le statut d’auto-entrepreneur. Pour cela, vous pouvez contacter la chambre des métiers ou du commerce et de l’industrie. Ils seront les plus compétents pour vous renseigner.

La deuxième solution qui s’offre à vous est plus facile. Vous pouvez décider de reprendre une boutique, ou bien de vous associer à un commerce déjà existant. Pour cela, le plus simple est de consulter certaines sites d’offres d’emploi. Vous pouvez également vous tourner vers un organisme d’aide à la recherche d’emploi. Enfin, prenez le temps de discuter avec les fleuristes déjà en place. Peut-être qu’ils cherchent un associé, ou qu’ils souhaitent prendre leur retraite et revendre la boutique. Comme souvent, le bouche à oreille peut être d’une grande aide.

Vos points forts

Si vous sortez de formation, il vous manque de l’expérience. Cependant, si vous avez effectué votre formation en alternance, ou avez effectué des stages, vous pouvez donner de la valeur à ces expériences. Aussi, il faudra mettre toutes les chances de votre côté pour pouvoir vous affirmer dans ce corps de métier. Donnez de la valeur à vos idées, soyez inventif. Être force de proposition est toujours accepté, surtout dans un milieu créatif comme celui-ci. Vous pourrez plus facilement trouver une boutique à reprendre, ou aurez moins de mal à créer votre entreprise.

Enfin, une fois installés, rester dans l’air du temps. Renseignez-vous sur les nouveaux modes de consommations et adaptez-les à votre métier. Il est important de vous tenir informé du marché également. Le fait d’être toujours d’actualité, autant dans la présentation de votre travail que dans vos locaux et votre façon de voir les choses est primordial. Suivez la mode !

 

 

← Qu’est ce que la métallerie ?
Quels soins propose une esthéticienne ? →