Liste des fromages vosgiens

Les Vosges sont à la fois un département, mais aussi un massif montagneux. Une race de vache y a élu domicile depuis longtemps : la Vosgienne. Cette race locale a bien failli disparaitre il y a quelques années, mais différents produits se sont dotés d’appellation.

Ces dernières obligent les artisans (notamment fromager) à utiliser du lait de Vosgienne pour leur production. Bien que peu productive, la Vosgienne donne aujourd’hui un lait qui se retrouve dans de nombreux fromages que vous pourrez déguster dans un restaurant des Vosges.

Quels fromages trouve-t-on dans les Vosges ?

Les Vosges (on désigne ici le massif montagneux) possèdent un patrimoine laitier extrêmement riche. Cette culture et ce savoir-faire se sont développés depuis des siècles. Ces montagnes sont propices à l’élevage de races bovines fortes, qui produisent ainsi un lait riche, idéal pour entrer dans la composition de nombreux fromages. On retrouve par exemple :

  • Le Bibbelskas (un fromage blanc)
  • Le chèvre du Thillot
  • La tome de Bargkas
  • La tome des Vosges
  • Le munster

Un autre fromage a fait son apparition ces dernières années : le « Coeur de massif ». Il se compose à plus de 55% de lait de Vosgienne et aspire à en être composé en quasi-totalité. Un beau moyen de mettre en avant la race, symbole de tout un massif montagneux.

Le munster, fer-de-lance des Vosges

Parmi les différents fromages présents dans les Vosges, le munster (ou géromé en lorrain) est certainement le plus connu. Il est protégé par une AOP depuis 1996. Son nom vient de la ville de Munster située dans le Haut-Rhin, où des moines irlandais auraient élaboré la recette.

C’est un fromage qui se déguste de mai à octobre, pour lui laisser le temps de s’affiner. Son odeur est très forte et fait peur à de nombreuses personnes. En réalité, le munster à un goût très doux et entre dans la composition de nombreux pats de la gastronomie Vosgienne.

← Le vin d’Alsace et ses appellations
Comment choisir son pain ? →