6 septembre 2018

Mieux connaître la collecte de déchets

Par Olivia

Si l’abandon sauvage de déchets est verbalisé jusqu’à 1 500€, la collecte des déchets est très important dans le processus de destruction ou de recyclage. Il y a plusieurs étapes dans le traitement des déchets. Voici tout ce que vous devez savoir sur la collecte des déchets.

La toute première étape

La collecte des déchets représente la première étape dans le traitement des déchets. Elle est généralement réalisée par une société spécialisée dans le département concerné. Par exemple, une entreprise pourra gérer la collecte des déchets en Charente. Généralement, c’est une seule et même société qui gère plusieurs grandes villes dans cette étape. Les étapes suivantes sont tout aussi importantes.

Une fois les déchets collectés, il faut entamer la valorisation des déchets, puis le recyclage. En dernier lieu peut arriver l’incinération des déchets. La collecte des déchets répond au principe des 3 R :

  • réduire
  • réutiliser
  • recycler

Il faut savoir que le taux de réussite de cette règle en France est encore insuffisant de par le manque de moyens et de bonne volonté. Toutefois, l’objectif reste le même : réduire de façon significative les déchets. Pour cela, on les stocke, enfouis ou on les incinère. Cette dernière méthode reste la plus polluante.

Une collecte selon le type de déchets

Les mairies sont dans l’obligation de mettre à disposition des habitants un calendrier de collecte des déchets. Sur ce document, les habitants peuvent trouver les jours et heures du ramassage, le moment de la journée pour sortir sa poubelle, ainsi que les différents points de collecte si besoin.

Les déchets de collecte selon plusieurs méthodes. Souvent, ils sont collectés selon les différents types dont ils se composent :

  • déchets classiques
  • eau
  • encombrants
  • déchets verts (après la taille d’un arbre, par exemple)
  • déchets toxiques
  • collecte de vêtements
  • papier/carton
  • verres
  • plastiques, etc.

C’est une fois cette collecte terminée que le traitement des déchets peut continuer jusqu’à la fin de son processus.